Délation encouragée par le gouvernement, les médias et la police durant la Covid-19.

  • COVID-19 - Rapporter une situation en ligne
    Site du SPVM

    Vous souhaitez rapporter une situation portant atteinte aux consignes et aux directives gouvernementales en lien avec la COVID-19?

    À titre d’exemple, il peut s’agir d’un rassemblement interdit, du non-respect des mesures sanitaires (depuis le 18 juillet 2020, cela inclus le port du masque ou du couvre-visage) ou de distanciation dans un commerce ou de l’ouverture d’une entreprise non essentielle.

    Accédez à l'information en cliquant ici.

  • Vidéo de Christian Dubé qui encourage la délation
    Conférence de presse, 18 décembre 2020

    « Par contre, s'il y a des gens qui sont témoin de "party", parce que les gens ne respectent pas les règles, ben s'il vous plait, ne soyez pas gêné de les dénoncer. » dit Christian Dubé

    Accédez à l'information en cliquant ici.

  • Les Québécois peu enclins à dénoncer leurs voisins
    Article publié dans le journal de Québec, 18 décembre 2020

    Jeudi, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, encourageait les Montréalais à contacter la police pour dénoncer les gens qui ne respectent pas les règles sanitaires.

    Accédez à l'information en cliquant ici.

  • Partys de Noël: dénoncer ou pas ses voisins?
    Article publié dans Le Journal de Montréal, 18 décembre 2020

    Que faire si l’on voit plusieurs voitures se stationner avec des gens qui, venus de plusieurs ménages, se rendent tous à une même adresse?

    Cette question, difficile, Valérie Plante, mairesse de Montréal, se l’est fait poser en point de presse.

    Hésitante à répondre, son malaise crevait l’écran. Que dire? Doit-on appeler la police?

    Sa réponse: «Écoutez. Je pense que si on voit plusieurs personnes qui rentrent dans une résidence, c’est la chose à faire. Mais en même temps, il faut comprendre que le SPVM y va en ordre de priorité d’appels. Donc, ce n’est pas ce qui va garantir que d’un coup, un policier va débarquer à la maison.»

    Accédez à l'information en cliquant ici.

  • Dénoncer les partys de Noël, « c’est la chose à faire », dit Plante
    Article publié dans La Presse, 17 décembre 2020

    En conférence de presse à l’hôtel de ville, la mairesse [Valérie Plante] a indiqué qu’elle comptait sur ses concitoyens pour obéir aux règles sanitaires, mais que les récalcitrants devaient être dénoncés.

    « Écoutez, je pense que si on voit plusieurs personnes qui rentrent dans une résidence, c’est la chose à faire » d’appeler la police, a-t-elle dit, d’un ton hésitant. « Mais en même temps, il faut comprendre que le SPVM y va en ordre de priorité d’appel, donc ce n’est pas ce qui va garantir que d’un coup, un policier va débarquer à la maison. »

    Accédez à l'information en cliquant ici.

  • La délation, mesure ultime de protection
    Article publié dans Le Devoir, 26 mars 2020

    « Nous faisons confiance au jugement des Québécois. Nous encourageons les gens qui sont témoins d’une situation proscrite évidente à la signaler à leurs corps policiers, mais nous ne voulons surtout pas créer un climat de suspicion », dit la ministre Guilbault.

    Du côté des forces policières, on rappelle être en mode prévention, sensibilisation et dispersion. Il n’en demeure pas moins qu’une hausse des signalements a été constatée autant à Montréal qu’à Québec.

    Accédez à l'information en cliquant ici.